Séance de travail entre la CGEM et le Département de l’Investissement consacrée au dispositif d’appui aux TPME

CGEM

L’appui à l’investissement des très petites, petites et moyennes entreprises (TPME) a été au cœur des discussions ce lundi 17 juillet entre les représentants du Ministère de l’Investissement de la Convergence et de l’Évaluation des Politiques Publique et les principaux membres de la CGEM concernés dont notamment le Vice-Président, M. Hakim Marrakchi, la Présidente de la Commission Entrepreneuriat et TPME, Mme Meriem Zairi et le Directeur des Commissions, M. Omar Kabbaj.

Conformément aux Hautes Orientations Royales, un travail de fond continue d’être mené entre le gouvernement et le secteur privé pour opérationnaliser la nouvelle charte de l’investissement. En effet, après le dispositif d’appui principal, le dispositif d’appui stratégique et dans quelques jours le dispositif d’appui des entreprises à l’international, c’est au tour du dispositif d’appui aux TPME de bientôt voir le jour.

Ce dispositif d’appui à l’investissement des TPME est l’un des chantiers prioritaires du Gouvernement.

Un large éventail des besoins spécifiques aux TPME a ainsi été abordé avec en ligne de mire la nécessité de mettre en place un dispositif de soutien à l’investissement adapté aux différentes sous-catégories de TPME, avec un impact tangible pour les citoyens marocains, particulièrement pour les jeunes et les femmes, afin d’insuffler une nouvelle dynamique entrepreneuriale dans le Royaume.

Afin d’intégrer tous les partenaires et élargir au maximum la réflexion avec tous les acteurs concernés par les TPME, le Ministère de l’Investissement, de la Convergence et de l’Évaluation des Politiques Publiques a tenu plusieurs réunions de travail ces dernières semaines avec notamment le Ministère de l’Inclusion économique, de la Petite Entreprise, de l’Emploi et des Compétences, le Ministère de l’Industrie et du Commerce, le Ministère du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Economie Sociale et Solidaire, le Ministère Chargé de la Transition Numérique et de la Réforme Administrative, Maroc PME, la SMIT, l’Observatoire de la TPME, le GPBM et les principales banques marocaines. D’autres réunions sont au programme pour la rentrée afin de partager les premiers résultats sur le dispositif TPME, dernier dispositif de la nouvelle charte de l’investissement.

Pour rappel, les TPME, représentent près de 90% du tissu économique national et la plus grande part des emplois dans le Royaume.

Étiquettes
Commentaires ( 0 )

Laisser un commentaire

1000 / 1000 (Number of characters left) .