Sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI

Les Femmes Ingénieurs de l’AIEM organisent leur 4ème Rencontre Annuelle sous le thème « Leadership féminin, levier d’accélération de la transition énergétique »

Club des Femmes Ingénieurs

 Sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI que Dieu l’Assiste, le Club des Femmes Ingénieurs (CFIE) de l’Association des Ingénieurs de l’Ecole Mohammedia (AIEM), organise le 11 mars au Marriott Hôtel, à Casablanca, la 4ème édition de la Rencontre Annuelle de la Femme Ingénieur au Maroc autour du thème « Leadership féminin – Levier d’accélération de la transition énergétique ».

A l’instar des éditions précédentes, l’AIEM perpétue sa contribution aux débats nationaux autour de sujets hautement stratégiques, en choisissant pour l’édition 2023, une thématique située au cœur des objectifs déterminés du Royaume relativement au Climat. En effet, l’accélération de la Transition Énergétique constitue l’un des vecteurs essentiels permettant au Maroc d’atteindre ses objectifs climatiques ambitieux visés à l’horizon 2030 et continue par conséquent, de contribuer activement dans l’objectif mondial de réduction rapide des émissions CO2 et l’atteinte de la neutralité carbone.

Pour y parvenir, le Maroc a lancé sous la Haute Impulsion Royale, des chantiers structurants et avant-gardistes portant sur les principaux piliers de la décarbonation dont notamment, la transformation de son système énergétique en valorisant ses ressources en énergies renouvelables, l’introduction de l’hydrogène, l’implémentation de l’efficacité énergétique dans les différents secteurs (bâtiments, transport et industries), le changement de comportement dans l’utilisation de l’énergie. L’adhésion du capital humain à ces chantiers s’impose et la contribution du leadership féminin en constitue un vrai levier.

Nawal Gharmili Sefrioui, Présidente de l’Association des ingénieurs de l’école Mohammedia (AIEM) a déclaré : « Cette grande conférence est non seulement un carrefour de rencontre des ingénieurs femmes marocaines mais également une occasion d’échanges entre expert(e)s et représentant(e)s de plusieurs parties prenantes actives dans les différents secteurs concernés par la transition énergétique. L’objectif étant d’approfondir le débat et élaborer des recommandations pour réussir une transition énergétique ambitieuse pour le Maroc ».

Pour sa part, Hayat Elkird, Secrétaire Générale du Club des Femmes Ingénieurs de L’EMI (CFIE) déclare : « Cette quatrième édition se veut un forum d’échange sur les enjeux de la transition énergétique dans différents secteurs et d’éclairage sur les nouvelles tendances et les nouvelles compétences requises pour booster l’économie nationale partant des orientations stratégiques, en mettant le focus sur les aspects relatifs aux technologies, aux financements, à la réglementation et à l’attractivité des investissements en allant à la promotion des rôles du capital humain».

Des thématiques d’importance dans le domaine de la transition énergétique seront abordées par un parterre d’experts de renommée nationale et internationale, notamment les tendances actuelles de la transition énergétique, ses défis et perspectives, les énergies renouvelables au Maroc, l’hydrogène et les carburants à base d’hydrogène, ou encore l’importance du secteur de l’énergie au Maroc pour les investisseurs, le capital humain, l’e-mobilité, la R&D et la création d’emplois.

À l’ordre du jour de cette rencontre, des tables rondes, des séances de témoignage ainsi qu’une cérémonie de remise du Trophée Leadership Féminin, aux femmes ingénieurs ayant marqué le secteur de l’énergie et rayonné dans le développement durable de notre pays.

Commentaires ( 0 )

Laisser un commentaire

1000 / 1000 (Number of characters left) .