CRÉDIT DU MAROC : POURSUITE DE LA DYNAMIQUE COMMERCIALE ET FINANCIÈRE

Crédit du Maroc

Le Conseil de Surveillance de Crédit du Maroc s’est réuni le 31 juillet 2023, sous la présidence de Monsieur Mohamed Hassan BENSALAH, pour examiner l’activité et les comptes arrêtés au 30 juin 2023.

UNE CROISSANCE SOUTENUE DES CRÉDITS +8,4 %

Crédit du Maroc poursuit sa mobilisation pour accompagner le développement économique du Royaume avec une croissance accélérée des financements accordés aux ménages et aux entreprises.
Ainsi, les emplois clientèle affichent, à fin juin 2023, une progression de 8,4 % à 50 902 MDH par rapport au premier semestre 2022.
Les crédits aux particuliers s’apprécient de 2,8 % à 20 229 MDH en lien, notamment, avec des encours de
crédits à l’habitat qui augmentent de 3,7 %.
Par ailleurs, les crédits aux entreprises progressent favorablement tirés principalement par les performances positives des crédits à l’équipement et des crédits court terme qui évoluent respectivement de 20,4 % et 9,5 %.

UN RENFORCEMENT NOTABLE DE LA COLLECTE BILAN +10,3 %

Les ressources bilan s’affichent en hausse de 10,3 % à 52 288 MDH par rapport au premier semestre
2022, profitant, principalement, de la bonne tenue des ressources à vue qui s’améliorent de 9,7 % à 36 572 MDH. En outre, les ressources d’épargne et les dépôts à terme augmentent respectivement de 1,3 % et de 117,3 % pour s’établir à 9 952 MDH et 3 383 MDH.

UN PRODUIT NET BANCAIRE EN NETTE HAUSSE +11 %

Le produit net bancaire consolidé se hisse à 1 426,0 MDH en progression de 11 % par rapport au premier semestre 2022. Cette performance est liée à la dynamique de croissance de l’ensemble des lignes métiers de la banque :
– une hausse de la marge nette d’intérêt de 9,3 % à 1 082,8 MDH, profitant de la bonne dynamique commerciale et de la maîtrise du coût de la ressource ;
– une progression de la marge sur commissions de 5,7 % à 225,8 MDH, bénéficiant de la croissance des revenus des filières spécialisées en monétique, commerce international, cash management et bancassurance ;
– une évolution du résultat des opérations de marché de 28,7 % à 168,2 MDH grâce, notamment, à l’orientation positive de l’activité de change.
Pour leur part, les filiales de Crédit du Maroc génèrent une contribution positive au PNB global de l’ordre de
97,4 MDH, en amélioration de 5,4 % par rapport au premier semestre 2022.

UNE PERFORMANCE NOTABLE DU RÉSULTAT BRUT D’EXPLOITATION +18,4 %

Le résultat brut d’exploitation augmente de 18,4 % à 700,4 MDH, tiré par la bonne tenue du PNB consolidé et la maîtrise des charges d’exploitation. Le coefficient d’exploitation s’établit, pour sa part, à 50,9 %.
En matière d’investissement, Crédit du Maroc a engagé, sur le premier semestre 2023, un montant total de
95,4 MDH destiné essentiellement aux investissements informatiques.

UN RETOUR AU NIVEAU NORMATIF DU COÛT DU RISQUE À 166,1 MDH

Crédit du Maroc maintient sa politique prudente de gestion des risques. Le coût du risque enregistré au premier semestre s’établit à 166 MDH et reste à un niveau normatif. Il est en hausse par rapport à la même période de l’année dernière qui a bénéficié d’une reprise liée à une évolution méthodologique. Hors cet effet exceptionnel, le coût du risque serait en augmentation de 19,9 %.
Les créances en souffrance augmentent de 7,7 % à 3 996,9 MDH. Toutefois, le taux de créances douteuses
et litigieuses s’améliore de 3 bps à 7,4 % et le taux de couverture des créances en souffrance s’établit à 83,9 %.

UNE CAPACITÉ BÉNÉFICIAIRE DE 285,8 MDH

Crédit du Maroc affiche un résultat net part du groupe de 285,8 MDH, en baisse de 12 %, en raison d’un coût
du risque 2022 impacté par une reprise exceptionnelle. Hors cet effet de base, le résultat net part du groupe serait en progression de 17,1 %.

POURSUITE DE LA MOBILISATION EN FAVEUR DU RENFORCEMENT DE LA SATISFACTION CLIENT

Dans un contexte économique global en mouvement, Crédit du Maroc, poursuit sa mobilisation en faveur de
ses clients, en s’appuyant sur des partenariats clés et en organisant des rencontres autour de sujets d’actualité.
La Banque continue également à améliorer les parcours de banque à distance et à développer l’omnicanalité pour assurer une meilleure expérience client.

Sur le volet sociétal, Crédit du Maroc réaffirme son engagement envers le développement de l’inclusion
financière et sociale en participant, à travers sa Fondation, à la promotion de l’entrepreneuriat et l’innovation ainsi qu’à l’incubation de nouveaux talents en phase avec le nouveau modèle de développement du Royaume.

Commentaires ( 0 )

Laisser un commentaire

1000 / 1000 (Number of characters left) .